Overdose de « nouvelles techniques de maquillage » ? Je vous fais un récap !

En ce moment, dur d’y échapper. Les médias et les réseaux sociaux regorgent d’article sur LA nouvelle tendance makeup du moment…

Si vous êtes comme moi, au début vous avez à peu prés réussi à suivre, mais voilà, overdose de nouvelles techniques et vous vous êtes perdue en cours de route !

Je vais (tenter) de vous éclairer un peu sur tout ça…

Pour ma part, la première technique dont j’ai entendu parler et à laquelle je me suis intéressée est le contouring. Autrement dit, le fait de jouer avec des effets d’ombre et de lumière dans le but de sculpter les contours du visage.

Vous avez toutes vu défiler des photos comme celle-ci : contouring(crédit photo l’Oréal).

Le principe du contouring est d’appliquer un fard foncé (type bronzer) sur les parties du visage que l’on souhaite affiner (creux des joues, tempes, menton par exemple) et appliquer un illuminateur de teint pour éclairer d’autres parties (pommettes, arc de cupidon, dessous de sourcils…)

J’ai tenté de me mettre à cette technique (merci les tutos des Youtubeuses beauté) et j’avoue trouver cela plutôt sympa.

Attention me concernant je parle d’un contouring plutôt léger, à l’inverse total des contouring de l’extrême qu’il est possible de voir sur Instagram par exemple.

La plupart des marques beauté ont sorti des palettes spéciales dédiées au contouring.

Mes deux chouchous sont celles de Sleek Make Up qu’il est possible de trouver chez Sephora ici et celle de ELF que vous retrouvez ici,

Devenu rapidement « dépassé », le contouring a laissé la place à un dérivé, le clown contouring.

Le principe est le même que son grand frère, en y ajoutant des touches de couleurs qui visent corriger rougeurs et cernes notamment.

Cela nécessite cependant plus de technique et prend plus de temps.

Le visuel est assez parlant : clown contouring(crédit photo belladelune)

 

Mais pourquoi faire simple quand il est possible de faire compliqué ?

D’autres techniques « tendance du moment » ne cessent de voir le jour, histoire de mieux nous perdre au milieu de tout ça…

 

Le baking : sa promesse : solutionner les problèmes de rides et de ridules et révéler un teint parfait.

Rides ? Moi pas connaître… LOL

Blague à part, l’idée est d’utiliser son anti-cernes et sa poudre libre par « couches » en laissant le produit poser entre deux couches pour lui laisser le temps de « cuire » (quoi nous ne sommes pas sur Marmiton??)

Cette méthode donne un résultat impressionnant :

baking

photo (crédit photo @Heidi Hamoud)

Par contre elle est plutôt longue à réaliser, eu égard notamment aux temps de pose entre chaque couches (bref à exclure pour les pressées du matin !)

 

Le strobing est également venu pointer le bout de son nez.

Vous avez assimilé la technique du contouring ? Et bien là il s’agit du même postulat de base, en zappant la partie bronzer pour se concentrer uniquement sur les zones de lumière du visage.

Il suffit de venir accentuer ces zones avec des touches d’illuminateur de teint.

strobing-CONTOURING(crédit atouchofbeautymakeupartistry.com)

Toutes les marques de makeup vendent des illuminateurs, sous différentes formes.

Mes chouchous sont l’highlighter marbré de chez ELF (s’applique très facilement au doigt) à shopper ici et le Radiant touch creamy de chez KIKO (ici).

 

Vous êtes toujours là ? Super !

Passons au chroming alors. Là encore rien de compliqué. Le concept est exactement le même que le strobing si ce n’est qu’au lieu d’utiliser une poudre illuminatrice, l’idée est de prendre un rouge à lèvres irisé.

Pour ma part je n’adhère pas plus que ça au principe, un rouge à lèvre sur ma peau grasse = rendu vraiment bof bof…

 

Allez une dernière petite technique pour la route : le reverse contouring (si si..).

Le but : inverser le système d’ombres et de lumières du contouring pour obtenir l’effet inverse.

Contouring = affiner un visage.

Reverse contouring = donner plus de relief à un visage.

 

Voilà pour les principales « techniques du moment », du moins celles sont j’ai entendu parler et auxquelles je me suis intéressé.

Mon avis ?

Peu importe le nom qu’on lui donne, la bonne technique est celle avec laquelle vous vous sentez à l’aise, celle qui vous vient naturellement.

Testez, prenez des idées de droite à gauche, et le feeling fera le reste !

Peu à peu une propre routine va s’installer, naturellement, une routine qui vous est propre et qui va correspondre à vos attentes.

Que vous y passiez 5 minutes ou 20 minutes, le tout est d’être satisfaite du résultat sans se prendre la tête !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s