Revue de produit : la palette Born to Run de Urban Decay

Hello hello !

De retour en ce beau dimanche d’été pour une revue consacrée à un de mes types de produit makeup préféré : les palettes de fards à paupières.

Si vous me suivez depuis longtemps vous le savez déjà mais si vous venez d’arriver sur le blog je préfère vous prévenir : j’ai une sérieuse addiction aux palettes, j’essaie de me soigner mais ce n’est pas gagné ! 😉

Je suis à mi-chemin entre la collectionneuse compulsive de palettes et la passionnée : dès qu’une nouveauté sort je ne peux pas m’empêcher de la vouloir à tout prix mais néanmoins j’arrive à me raisonner et à limiter mes achats aux palettes dont je sais que je vais me servir.

Il n’en reste pas moins que j’en possède beaucoup (trop ?) mais que je m’efforce de toutes les utiliser histoire de me donner bonne conscience…

Tout ça pour ne arriver au sujet du jour : la sublime palette Born to Run de Urban Decay Cosmetics ! J’ai réussi à l’acheter en avant première et je la teste donc depuis plusieurs semaines. Elle vient de sortir officiellement chez Sephora France (sur le net et en magasins), l’occasion était donc parfaite pour vous la présenter un peu plus en détail (même s’il faut bien avouer que ce ne sont pas les revues qui manquent la concernant).

La revue vous tente ? Alors c’est parti !

*****************************************

J’ai vu les premiers visuels de cette palette lors du Press Day Sephora qui a eu lieu début juin. Les nombreuses influenceuses présentent sur place ont partagé sur les réseaux et immédiatement cette palette m’a tapé dans l’œil !

Je vous en avais d’ailleurs parlé dans mon article wishlist.

Peu de temps après la palette est sortie sur le site de Urban Decay en exclusivité et pour 3 jours seulement. J’ai un peu hésité et ne sachant pas sur le moment que la durée était limitée j’ai loupé le coche !

Finalement le 21 juin Sephora a également sorti la palette en avant-première pour 24h seulement et là j’ai craqué ! Et avec un petit code promo à -20%, l’occasion était parfaite !

Aujourd’hui je vous propose donc de vous faire une revue de la palette, de vous donner mon avis et de terminer par un petit tutoriel rapide.

*** La palette ***

Le packaging :

Il se présent sous un format rectangulaire, comme souvent chez Urban Decay. Elle est un peu plus large que les palettes Naked mais de la même longueur et épaisseur.

La palette est en plastique avec fermeture aimantée, la qualité est bien présente, quand vous l’avez en mains il est clair que c’est du solide.

Le design est absolument sublime, en tout cas je suis fan ! Un fond noir mat sur lequel sont disposées plusieurs photos de voyages, toutes plus belles les unes que les autres.

La marque a axé la com’ sur cette palette en la présentant comme l’accessoire idéal pour partir en vacances et pouvoir l’utiliser en toutes circonstances et le design est totalement en accord avec cette vision.

A l’intérieur il y a un très grand miroir et 21 fards à paupières, de format carré.

Habituellement chez Urban Decay ce sont plutôt des fards rectangulaires au nombre de 12 seulement par palette.

En terme de packaging cela me fait énormément penser aux palettes Lorac Pro, avec ces fards carrés disposés sur 3 rangées et sur fond noir.

Les fards :

Il y en a pour tous les goûts, que ce soit en terme de couleurs ou de finitions.

Vous avez une très large palette de teintes et des finis mats, irisés ou satinés. A noter que ces fards peuvent s’utiliser secs ou humides pour accentuer la couleur.

BREAKAWAY (Ivoire scintillant)

STRANDED (rose doré pâle)

BLAZE (pêche métallique et lumineux)

WEEKENDER (beige neutre mat et lumineux)

STILL SHOT (pêche lumineux)

RIFF (marron nude mat)

GOOD AS GONE (marron profond)

HELL RIDE (fuchsia profond mat)

BAJA (orange mat brûlant)

ACCELERATE (rouge cuivré métallique)

GUILT TRIP (violet brillant smoky)

IGNITE (rose doré métallique)

SMOG (bronze cuivré profond scintillant)

WANDERLUST (vert forêt)

WILDHEART (fuchsia lumineux)

PUNK (rouge-marron mat)

DOUBLE LIFE (rouille métallique)

JET (noir profond)

DRIFT (anthracite satiné)

RADIO (émeraude profond satiné)

BIG SKY (vert scintillant givré)

*** Mon avis ***

J’en suis totalement fan !

Cette palette me sort un peu de ma zone de confort puisqu’elle comporte de nombreuses couleurs avec lesquelles je n’ai pas forcément l’habitude de me maquiller. Je pense par exemple aux 3 teintes en bas à droite (gris, émeraude et vert) qui sont sublimes.

Je trouve qu’elle prend un peu le contrepied de tout ce que l’on a pu voir ces derniers temps dans les nouvelles collections des différentes marques et clairement ça me plait !

Je trouve que le changement de format est également très appréciable et je suis plus à l’aise avec des fards carré pour utiliser des pinceaux un peu plus larges.

La qualité du packaging est bien présente : nous avons un emballage plastique mais robuste, avec une fermeture aimantée solide qui permet d’éviter tout risque d’ouverture pendant le transport. Le miroir est très grand et la prise en main de la palette très facile.

Concernant les fards comme toujours avec Urban Decay la pigmentation est extrêmement bonne. Les fards ne sont pas trop poudreux il n’y a donc pas de risque de chutes à l’application.

Enfin ils se travaillent très facilement et les pigments accrochent bien le pinceau, tant sec que mouillé.

Pour terminer sur mon avis, en terme de tarif je trouve qu’elle est vraiment bon marché.

Elle contient 21 fards et ne coûte « que » 49 €. Je mets des guillemets à « que » car nous sommes entièrement d’accord que cela reste un budget conséquent.

Je me permets néanmoins de dire « que » en comparaison avec les autres palettes de la marque comme les Naked qui coutent le même prix pour seulement 12 fards.

Je fais également le comparatif avec la dernière palette de Huda Beauty la Rose Gold Remastered qui est équivalente, sortie il y a quelques semaines avec un packaging similaire et 18 fards (soit 3 de moins) et qui coute 65 € soit 16€ de plus.

Bref vous l’aurez compris je trouve le rapport qualité prix vraiment très compétitif et je conseille vivement cette palette.

*** Tutoriel ***

Ces couleurs sont toutes plus belles les unes que les autres mais pour aujourd’hui j’ai eu envie de faire quelque chose de plutôt simple, dans des tons bleus verts, couleurs que j’aime beaucoup l’été pour mettre en valeur mes yeux.

C’est donc parti pour le tutoriel !

Je commence par appliquer la couleur beige Weekender sur toute la paupière, fixe et mobile, afin d’unifier ma paupière.

Je place ensuite la couleur pêche Still Shot dans le creux de paupière, afin de l’accentuer. Je veille à bien estomper cette couleur pour qu’il n’y ai pas de démarcation.

Je prend ensuite la sublime couleur Radio (un bleu émeraude d’une intensité sublime) et je le place dans le coin externe de l’oeil, en insistant bien pour que la couleur ressorte bien. A l’aide d’un petit pinceau plat je vient appliquer cette même couleur sous le ras de cil inférieur en partant du coin externe et en estompant peu à peu la couleur vers l’intérieur. J’aime ce rappel de couleur sous le cil.

Enfin je viens estomper la démarcation de la couleur foncée en plaçant au centre de la paupière la couleur Big Sky, ce vert scintillant hyper lumineux. je travaille bien la transition entre les deux couleurs afin qu’il n’y ai pas de démarcation disgracieuse.

Pour terminer je place la couleur Breakaway sous le sourcil et en coin interne de l’oeil afin d’illuminer le tout.

IMG_6584

Voilà pour ce petit makeup rapide et hyper lumineux ! Cette palette offre des tas de possibilités de combinaisons de couleurs, c’est fou !

A bientôt, So’

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s