Agir pour l’environnement…

Hello hello !

Me voilà de retour aujourd’hui avec un article qui me trotte dans la tête depuis un petit moment.

On le sait notre planète va mal, et les choses ne sont pas entrain de s’arranger, loin de là.

Les actions en faveur de l’environnement peuvent être diverses et variées, peuvent passer par un militantisme hyper actif, par une implication de tous les jours à grande échelle, mais aussi et surtout par la somme de petites actions quotidiennes de tout un chacun.

Les gouvernements des différents pays, les grands groupes industriels, les grosses structures professionnelles, les associations, ce sont autant d’acteurs qui vont avoir un poids décisionnel et actif important pour ce qui est des questions environnementales.

Ce sont des choses qui forcément nous dépassent, nous individus lambda.

Tout un chacun n’a pas forcément le gout du militantisme actif, le temps ou les moyens de participer à des actions à plus grande échelle, ce qui peut tout à fait sa comprendre.

Cependant à notre petite échelle il est tout à fait possible d’avoir des actions au quotidien qui auront un impact sur l’environnement.

L’idée n’est évidemment pas de juger les actions de chacun en pointant du doigt ce qu’il est fait et en critiquant, je pars du principe que chacun fait ce qu’il peut, en corrélation avec ses moyens mais également avec ses convictions.

Il m’est arrivé de rencontrer des gens très impliqués en terme d’environnement, très militantistes à ce niveau mais qui au lieu de chercher à dialoguer sur le pourquoi du comment, n’étaient qu’agressivité et critiques envers autrui, à vouloir imposer un point de vue « par la force ». le tout en étant très critique envers toute action qui n’était pas « parfaite ».

Personnellement j’admets que je suis loin d’être un exemple dans ma vie quotidienne en terme de protection de l’environnement mais à mon échelle et avec mes moyens j’essaie d’optimiser mes actions.

La somme des petits gestes quotidiens de chacun est susceptible d’avoir un impact, en tout cas c’est ce que j’espère.

Le but de cet article est donc de vous parler de mes actions quotidiennes en faveur de l’environnement mais aussi de vous parler des choses que j’aimerais améliorer.

Cela vous tente ? Alors c’est parti !

***************************

IMG_8059

Photo issue du site economiedenergie.fr

*** Ce que je fais déjà ***

A la maison : 

Economiser l’eau : je fais attention à avoir une utilisation raisonnée de l’eau.

Cela passe par des actions simples : couper l’eau de la douche pendant qu’on se savonne ou qu’on se lave les dents, ne pas prendre des bains mais plutôt des douches (bon j’avoue je n’ai pas de baignoire donc la question ne se pose pas).

Je veille aussi à réutiliser l’eau, par exemple à arroser mes plantes avec de l’eau de cuisson des pâtes, du riz ou des légumes. Attention bien évidemment cette eau ne doit pas être salée et vous devez attendre qu’elle refroidisse complètement pour la mettre sur vos plantes !

Réduire sa consommation d’électricité : c’est bon pour l’environnement mais aussi pour ses finances !

Je coupe systématiquement les appareils que je n’utilise pas au lieu de les laisser en veille.

Je veille aussi à ne pas laisser brancher mon chargeur dans la prise inutilement.

Enfin en terme de chauffage j’en limite l’utilisation : je préfère mettre un pull chez moi que de me balader en petit t-shirt avec le chauffage à fond. Il ne fais jamais plus de 17 ou 18 degrés chez moi l’hiver et ce n’est absolument pas pénalisant ou problématique.

Optimiser son alimentation : je ne consomme pas d’eau en bouteille mais celle du robinet. J’ai la chance d’avoir une eau de bonne qualité chez moi mais sinon vous pouvez songer aux systèmes de filtration d’eau

J’essaie au maximum de manger des produits locaux et de saison, quand c’est possible ne les achetant auprès des petits commerçants ou producteurs autour de chez moi.

Enfin j’essaie au maximum d’éviter les produits avec des emballages individuels.

Optimiser ses déchets : j’ai apposé un autocollant « stop pub » sur la boite aux lettres et fini les prospectus à gogo ! Je préfère les consulter sur le net en fonction de mes besoins plutôt que d’en recevoir plus d’une dizaine par semaine qui ne me servent pas forcément.

Je trie également mes déchets, avec les éléments recyclables dans les poubelles jaunes. C’est un peu fastidieux car j’ai une petite cuisine et pas forcément la place d’avoir deux poubelles mais je fais l’effort car je trouve cet élément important.

J’ai quasiment totalement proscrit les objets jetables de mon quotidien, ce qui réduit drastiquement mes déchets.

Enfin j’essaie de donner une « deuxième vie » aux objets, en essayant de les réparer au lieu de jeter ou en donnant des choses que je ne veux plus, à des associations par exemple.

Au bureau : 

Depuis quelques années maintenant j’ai modifié ma façon de travailler : je n’imprime plus systématiquement les mails par exemple et je privilégie les impressions recto-verso le plus souvent possible.

Je bois beaucoup d’eau dans la journée et j’ai arrêté aussi d’utiliser des bouteilles d’eau en plastique pour opter pour une gourde.

Enfin pour le thé ou le café j’ai ramené un mug de chez moi : bilan au moins 4 ou 5 gobelets plastiques économisés par jour ! A raison d’environ 250 jours travaillés sur une année je vous laisse faire le calcul !

En extérieur : 

J’utilise depuis des années les transports en commun pour aller travailler (même si je prends ma voiture sur une partie du trajet car là où je vis il n’y a pas de bus, je suis donc obligée d’utiliser mon véhicule personnel pour me rapprocher d’un endroit desservi par les transports).

Par contre depuis quelques mois j’utilise de plus en plus les transports pour mes activités loisirs, chose que je ne faisais pas forcément avant.

J’ai quasiment totalement abandonné les sacs plastiques et pour les achats quotidiens j’ai toujours un totebag en tissu dans le sac. Je refuse les sacs plastiques et pas qu’au supermarché mais aussi dans les boutiques de fringues par exemple.

*** Ce que je souhaite améliorer ***

Je vous l’ai dit je suis loin d’être parfaite en terme d’environnement et je suis consciente que je me dois d’améliorer certaines choses.

A la maison :

Le tri : je trie peu ce qui est verre et papier notamment. Je n’ai pas de zone de tri à proximité de chez moi pour le verre et le papier, contrairement aux poubelles jaunes. Cela m’oblige donc à stocker papiers et verre pour aller ensuite les jeter. Par manque de place pour cause de petit appart je ne suis pas toujours hyper rigoureuse sur ce point mais j’essaie de m’améliorer !

Trier et rapporter les médicaments : ce n’est pas un réflexe chez moi, j’ai tendance à simplement les jeter alors qu’en principe il faudrait les ramener en pharmacie.

Optimiser les déchets : je voudrais arriver à limiter voire éviter totalement les suremballages : je fais mes courses quasiment exclusivement au drive et du coup ce n’est pas forcément évident de voir comment sont emballés les produits lors de l’achat. En magasin je peux optimiser la chose mais sur le drive je trouve cela moins évident. Parfois je suis frustrée de voir le nombre d’emballages superflus pour un seul produit et ce serait top si les distributeurs pouvaient en prendre conscience…

J’aimerais aussi pouvoir plus facilement acheter en vrac ou à la coupe mais encore une fois c’est un aspect peu disponible sur le drive.

Produits d’entretien et cosmétiques : à ce niveau j’aimerais arriver à privilégier au maximum les entreprises écoresponsables, qui s’engagent pour l’environnement. Privilégier des acteurs qui s’impliquent dans ces questions, que ce soit au niveau de la production, de l’approvisionnement, des emballages….

Au bureau : 

Un gros élément me pose un cas de conscience au bureau : la quantité astronomique de papier jeté chaque jour. Aucun système de recyclage n’est mis en place par la société où je travaille et je trouve cela vraiment dommage. Tristement je ne suis pas décisionnaire à ce sujet et je n’ai aucun moyen d’action mais une chose est sûre, si un jour c’est le cas, ce sera clairement une des premières actions que je mettrais en place.

De même les gens avec qui je travaille ne sont pas du tout concernés par les questions environnementales et les petits gestes simples du quotidien qui pourraient améliorer les choses et c’est quelque chose de très frustrant.

En extérieur :

Je voudrais arriver à optimiser encore plus mon utilisation de la voiture, même si ce n’est pas toujours évident à mettre en place. J’essaie de covoiturer par exemple quand nous sommes plusieurs à nous rendre au même endroit.

IMG_8060

Photo issue du site notre-planète.info

******************************

À un niveau plus général, je prends de plus en plus conscience que des petites actions quotidiennes, effectuées par le plus grand nombre, peuvent véritablement avoir un impact sur la situation. Chaque geste compte, quel qu’il soit.

Un campagne via une soixante de youtubeurs et youtubeuses a d’ailleurs été mise en place du 15 novembre au 15 décembre intitulée « on est prêt » et je trouve la démarche très interessante car ces gens sont amenés à toucher de très nombreuses personnes et surtout la jeune génération. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

Je suis curieuse de savoir ce que vous pensez sur le sujet, quelles sont les actions que vous menez ou que vous aimeriez mener. N’hésitez pas à venir en discuter en commentaires !

A bientôt

So’

3 réflexions sur “Agir pour l’environnement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s