Donner une deuxième vie à ses produits cosmétiques…

Hello hello !

Pour aujourd’hui je vous ai concocté un petit article à la fois beauté et écolo ! Parce que consommer (un peu trop) de produits cosmétiques ne veut pas dire qu’on est pas préoccupé par les conséquences que cela implique.

J’aime la cosmétique, ça vous le savez toutes vu que je passe mon temps à vous bassiner avec ça. Pendant des années j’ai consommé « jetable », j’achetais parce que c’était nouveau et que je voulais tester. Si cela ne me convenait pas, je jetais. Si je me lassais ou que le produit se périmais, je jetais, bref pas très écolo tout ça.

Personne n’est parfait et surtout pas moi mais je pars du principe qu’on ne peut que s’améliorer et qu’il faut bien commencer quelque part. Chaque geste est important et compte, aussi minime soit-il.

J’ai vu passer une jolie citation sur internet récemment : « mieux vaut beaucoup de ‘un peu’ qu’un peu de ‘beaucoup’ » : autrement dit, beaucoup de personnes qui font un petit geste peuvent avoir plus d’impact que peu de personnes qui font un gros geste.

Bref tout cela pour en venir au thème du jour : comment concilier cosmétiques et action responsable (à mon petit niveau en tout cas).

Vous voulez en savoir plus ? Alors c’est parti !

***************************************

Il y a deux aspects à appréhender dans la démarche : d’une part une démarche a priori en achetant de manière réfléchie et d’autre part a posteriori en veillant à donner une deuxième vie à mes produits cosmétiques.

Acheter de manière réfléchie

Cette démarche est la mienne depuis un bon moment maintenant. J’ai eu une sorte de déclic en me disant qu’il fallait que je revoie entièrement ma façon de consommer.

J’achète beaucoup de cosmétiques car c’est ma passion mais cela induisait à une époque une surconsommation pas toujours justifiée.

Avant j’avais une démarche d’achat « collection », pour les palettes de fards à paupières par exemple. En « beauty addict » j’avais envie de tout posséder, de tout tester. Maintenant quand une nouveauté makeup sort, j’essaie de réfléchir « intelligemment » à l’achat : est-ce que j’en ai besoin, est ce que je n’ai pas déjà quelque chose de similaire….

Ce n’est pas énorme mais j’arrive désormais à me limiter dans mes craquages 😉

Acheter plus responsable

De nos jours les marques font de plus en plus d’effort en terme d’éco-responsabilité et surtout communiquent de plus en plus sur le sujet.

Désormais je veille à me renseigner sur la marque avant un achat, sur ses engagements en terme d’environnement, que ce soit au niveau de la production ou du recyclage par exemple. C’est devenu un critère primordial dans l’achat pour moi. Je n’en suis pas encore à acheter uniquement des cosmétiques bio mais je fais un effort d’une autre façon.

J’aime beaucoup la démarche de certaines marques proposer des contenants rechargeables, même si cela reste assez marginal pour le moment.

Certaines autres poussent le recyclage des emballages au maximum comme le fait par exemple Patykya qui propose des packs éco conçus : 100% recyclables, en carton issu de forets éco-gérées, sans point de colle, imprimé avec de l’encre végétale et où la notice se trouve directement sur le verso de l’emballage lui-même. Autre exemple dont je vous parlais dernièrement : la nouvelle gamme soin de Sephora Collection.

Enfin d’autres marques vont s’engager pour l’environnement dans la composition de leurs produits : par exemple pour mes solaires cette année j’ai opté pour les marques Avene et Caudalie, deux marques qui se sont investies pour formuler des solaires qui ne sont pas toxiques pour la faune et la flore marine et qui sont hautement biodégradables. Cet aspect a été l’un des critères déterminant dans mon achat.

Donner une deuxième vie à ses produits cosmétiques

Qui n’a pas déjà acheté un produit qui ne lui correspondait pas : couleur, texture, odeur….

J’avoue que cela m’arrive encore parfois, même si c’est de plus en plus rare car je réfléchi plus en amont de l’achat en veillant à avoir des échantillons au préalable pour me faire une première idée du produit. Même précautionneux, on n’est jamais à l’abri d’une erreur ou tout simplement de tomber sur une formulation qui ne nous convient pas du tout.

La poubelle n’est pas forcément le dernier recours, sachez qu’il est possible de donner une deuxième vie à vos produits ! (Sans parler du fait que vous pouvez en faire profiter vos proches, ce n’est pas parce qu’il ne vous plait pas qu’il ne plaira pas à votre mère ou votre sœur par exemple !).

Shampoing / gel douche

Je ne suis pas du genre difficile en terme d’odeurs ou de texture mais il m’est déjà arrivé d’avoir un shampoing qui ne convenait absolument pas à ma nature de cheveux par exemple. Parfois je fais l’effort et je me force à finir le flacon mais parfois ce n’est juste pas possible : mes cheveux crient au supplice.

Pareil pour un gel douche, parfois je peux me forcer mais d’autres fois une odeur ne va absolument pas passer.

Dans ces cas-là je recycle ces produits pour nettoyer mes pinceaux à maquillage. Ils sont parfaitement efficaces pour ce genre de choses et l’odeur ne reste pas donc ce n’est pas dérangeant.

Huile solaire

Les produits solaires sont ceux qui ont une durée de vie parmi les plus limitées. Il n’est pas possible de les réutiliser d’un été sur l’autre, la protection solaire n’étant plus efficace sur une aussi longue durée.

Pour les huiles j’aime les finir en soin pour les cheveux : j’en applique sur les longueurs et pointes pendant toute une nuit pour bien hydrater avant de faire un shampooing le matin. Cela fonctionne aussi en petite touche pour hydrater les cuticules.

Crème hydratante

Cela m’est déjà arrivé de ne pas accrocher avec la formulation d’une crème hydratante : trop riche, pas assez, collante, qui ne convient pas à mon visage…. Pour ne pas gaspiller je la recycle en crème pied et/ou mains : ce sont des zones moins fragiles qui sont contentes d’être hydratée, peu importe par quel type de crème. Une formulation visage conviendra automatiquement au corps, mais attention l’inverse est à proscrire !

Crème ou lait démaquillant

Parfois certains produits peuvent ne pas être assez efficaces pour leur but premier, ou être mal supporté.

Il faut savoir qu’une crème ou qu’un lait démaquillant peut tout à fait être utilisé pur hydrater du cuir, comme sur des chaussures ou un sac à main par exemple. Vous apposer une petit noisette de produit et vous le faite pénétrer par des petits mouvements circulaires à l’aide d’un chiffon doux.

Mascara

Un mascara terminé ne veut pas forcément dire qu’il faut tout jeter ! Vous pouvez réutiliser le contenant en le nettoyant bien à fond.

Première possibilité : le réutiliser dans son intégralité en vous concoctant un soin des cils/sourcils : remplir le contenant avec de l’huile de ricin et s’en servir en cure pour accentuer la pousse des cils et sourcils.

Autre possibilité : réutiliser uniquement la brosse en la recyclant en goupillon à sourcils. Ou si vraiment vous adorer sa forme, il est possible de la réutiliser avec un autre mascara dont la brosse en vous plait par exemple ! Ainsi pas de gaspillage du produit.

Toujours pour le mascara, vous pouvez parfois être confronté à un produit trop liquide ou au contraire trop sec, inutilisable dans les deux cas.

Solution : pour le mascara trop liquide, il suffit de le recycler en eyeliner en prélevant la matière sur la brosse avec un petit pinceau biseauté. Pour le mascara trop sec, ajouter une goutte d’huile de ricin dans le flacon et vous aurez un mascara plus liquide qui servira de soin en même temps !

Rouge à lèvres

Qui n’a pas déjà cassé un raisin de rouge à lèvres ? Pour ma part cela m’est arrivé plutôt deux fois qu’une… Parfois il est possible de « recoller » le raisin mais d’autres fois les dégâts sont trop importants…

Dans ce deuxième cas il vous suffit de recycler un petit pot et d’y faire fondre vos morceaux de raisin. Une fois solidifié le produit pourra être réutilisé en rouge à lèvres mais aussi en blush.

Crayon pour les yeux

Un crayon trop sec peut devenir un vrai calvaire à utiliser ! Avant de le jeter, testez cette petite astuce : avec un briquet ou une allumette apposez la flamme sur la mine du crayon, sans trop insister. Elle va se ramollir et devenir plus grasse, donc beaucoup plus facile à utiliser.

Attention à ne pas le poser immédiatement sur la paupière mais de le tester d’abord sur le dos de la main pour éviter de vous bruler !

Fond de teint

Il peut arriver que l’on se trompe de teinte de fond de teint. Choisir une teinte sur internet ou en magasin sans testeur est une véritable galère !

Astuce pour pouvoir tout de même utiliser un fond de teint trop clair : privilégier une application l’été venir réchauffer votre teint après application avec un bronzer. Pas idéal mais cela évitera le gaspillage.

Pour un fond de teint trop foncé, vous pouvez attendre l’été pour l’utiliser, en bronzant il se peut que la teinte matche avec votre carnation.

Sinon il suffit de mélanger une ou deux gouttes de fond de teint à votre crème de jour : le mélange des deux donnera une teinte sera un peu éclaircie et devrait matcher votre peau, en se rapprochant d’une texture type crème teintée.

************************************

Voilà pour mes petites astuces anti gaspillage au niveau des cosmétiques.

Je suis curieuse de savoir si vous en avez également et si ce genre de question vous préoccupent ! Rendez-vous en commentaires pour en discuter.

A bientôt

So’

8 réflexions sur “Donner une deuxième vie à ses produits cosmétiques…

  1. barbara dit :

    sinon il existe aussi des gouttes (notamment chez bodyshop) clair ou foncé, pour corriger une teinte de fond de teint, c’est pas mal
    et pour les produits de beauté du genre crème mal adaptée ou que je ne tolère pas, je les recycle en crème/masque pour les pieds p.ex. ça m’évite de jeter un produit que j’ai parfois payé cher
    bisous !! belle journée

    Aimé par 1 personne

  2. Meili dit :

    très bonne idée de détourner les produits qu’on n’utilise plus, depuis des années j’évite d’acheter trop, je vais à l’essentiel, je termine un crème de jour, j’en rachète une mais pas deux pour éviter le stockage, et puis on fait des économies en achetant moins mais mieux ! biz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s