Les « règles » de maquillages : celles que je valide et celles que je ne valide pas ! 

Hello hello ! 

En ce dimanche petit article improvisé en réaction à chaud sur un énième article sur lequel je viens de tomber en flânant sur le net. Ces fameux articles qui reviennent régulièrement sur les « règles » de maquillage à suivre et les « erreurs » à ne surtout pas faire…

C’est un sujet abordé régulièrement par la presse beauté et autant pour certaines choses je suis d’accord, autant pour d’autres je trouve qu’il convient de nuancer voire je ne suis pas du tout d’accord.

Et je dois avouer que cette volonté d’imposer des règles jusque dans un domaine tel que le makeup a tendance à me fatiguer…  Soyons libres de faire ce qu’on a envie, tel qu’on en a envie ! 

***********************

Cette réaction à chaud est liée au fait que l’article en question était en plus rédigé sur un ton hyper moralisateur, très catégorique sur ces fameuses erreurs à ne pas reproduire et surtout véritablement intransigeant. Je ne le partageais d’ailleurs pas car pour moi c’était de la grosse daube…

Autant je suis preneuse d’article écrits de manière constructive quand bien même je n’ai pas le même avis, autant quand la rédaction est tellement fermée et critique et sans volonté d’être constructif, je fais un rejet total.

Au final ça m’a laissé le gout amer de me dire que de tels articles sont publiés sur des vecteurs qui touchent un grand nombre de personnes. Et qu’il est bien dommage qu’au lieu de prôner la diversité du makeup et les quantités incroyables de choses qui peuvent être réalisées, l’auteure n’avait en tête que de faire entrer des gens dans des pseudos cases stéréotypées.

Du coup forcément j’ai eu envie de vous partager mon point de vue.

Forcément certains points abordés étaient pour moi des choses sensées, à connaitre quand on débute en makeup. Et qu’il est important de partager. D’autres étaient par contre une simple interprétation arbitraire symptomatiques du goût d’une personne, mais qui peut ne pas correspondre à tous. C’est dans ce sens que je trouve que la nuance a son importance.

Pour aujourd’hui je vais donc vous faire un retour sur ces « règles » de maquillage dont on entends beaucoup parler, et vous partager mon point de vue. 

Toujours hydrater sa peau avant de se maquiller

Alors là je valide à 100% ! C’est une étape vraiment très importante, et surtout si vous avez la peau à tendance grasse, contrairement à ce qu’on pourrait penser. Une peau bien hydratée sera une peau qui accueillera mieux les produits de maquillage que vous allez appliquer et pour lesquels la tenue sera améliorée. Sans parler de l’inconfort après plusieurs heures à porter du maquillage sur une peau qui manque d’hydratation. 

Evidemment l’hydratant sera à choisir en fonction de son type de peau et de ses besoins. Une peau déshydratée aura besoin d’être nourrie en profondeur. A l’inverse une peau grasse devra éviter une crème trop riche, en préférant par exemple une texture gel légère.  Au final peut importe le produit utilisé, l’important est de ne pas zapper l’étape hydratation !

Appliquer son contour des yeux avec l’annulaire.

Je valide également ! 

L’annulaire est le doigt qui a le moins de « force » dans la main. Vous ne tapoterez jamais avec la même intensité quand vous utilisez l’annulaire ou l’index. 

Il faut avoir que le contour des yeux est la zone a plus fragile du visage.

Utiliser l’annulaire quand on applique sa crème à cet endroit permet de ne pas trop appuyer (pas autant qu’avec l’index par exemple) et donc de préserver cette zone fragile. 

J’avouerais avoir été sceptique au début et pourtant aujourd’hui je ne pourrais plus appliquer ma crème différemment. 

Appliquer son maquillage dans un ordre précis.

Alors ici pour moi c’est un gros NON ! 

Je ne vois quoi en quoi appliquer son maquillage dans un ordre précis serait une règle absolue à ne pas enfreindre, bien au contraire. 

Pour ma part je change tout le temps d’ordre d’application, en fonction de ce que j’ai envie de faire, des produits que j’utilise… 

En règle générale j’aime faire mon teint avant mes yeux mais si je sais que je vais utiliser des fards qui font des chutes, j’inverse l’ordre d’application. 

Pour moi mettre les produits dans un sens ou dans l’autre n’a aucun rapport avec une règle pour bien savoir se maquiller. C’est quelque chose de propre à chacun, aux produits qu’on utilise et au résultat qu’on a envie d’avoir.

Ne pas maquiller les yeux et la bouche en même temps.

Autrement dit il ne serait pas possible de faire un makeup des yeux chargé et d’appliquer une couleur voyante sur les lèvres en même temps.

Là encore je suis pas d’accord.

Pour ma part je fais les deux très régulièrement.

Je porte des lunettes de vue en permanence et souvent je suis obligée de charger un peu plus mon maquillage des yeux pour qu’il ressorte bien malgré les lunettes.

Et pour autant je ne me prive pas d’un joli rouge à lèvres, même voyant. 

Je trouve cela très arbitraire de décider qu’il est impossible d’allier les deux. 

Alors forcément il fait que ce soit fait de manière harmonieuse en terme de teintes pour ne pas que ça jure mais sinon, je ne vois pas ce qui s’y oppose. 

Si la personne qui le fait est à l’aise avec, qui sommes nous pour dire que « cela ne se fait pas » ?

Choisir la mauvaise couleur de fond de teint.

Je dirais oui et non, à nuancer.

Évidemment prendre une produit teint bien plus foncé ou beaucoup plus clair que sa carnation, cela ne va pas fonctionner. 

Par contre il m’est arrivé de me tromper de teinte à peu de chose près, ou à ne pas trouver ma teinte en soldes mais une un ton en dessous ou au dessus. 

Il reste possible de jouer avec le bronzer pour contrebalancer une teinte un poil top claire par exemple. Ou à l’inverse de pallier un fond de teint trop foncé en y ajoutant une goutte de crème hydratante.

Evidemment ce genre d’astuce ne marche que pour des différences légères. Si vous prenez un produit quatre teintes au dessus de la votre, toute la crème hydratante de la terre ne pourra rien pour vous. 

Mettre un anticernes trop clair.

Actrice Maybelline Primor So'MakeUp Blog

Je confirme ce n’est pas l’idéal.

J’ai fait cette erreur au début où je me maquillais, en me disais que ça éclairait le regard. En réalité ça plombait mon teint plus qu’autre chose.

Autant jouer avec la teinte qu’un fond de teint est possible (dans la limite du raisonnable), autant l’anticernes mérite qu’on y accorde son importance et qu’on prenne la teinte correcte.

Le rouge à lèvres foncé et mat ce n’est pas pour les femmes d’un certain âge.

Je ne suis pas DU TOUT d’accord.

Une telle affirmation n’est pas possible car cela va dépendre de tout un tas de facteurs parmi lesquels l’âge est loin d’être le plus important : carnation, état de la peau, des lèvres, habitudes de maquillage. C’est un tout.

Je connais des femmes de plus de 60 ans qui portent le rouge à lèvres mat foncé à merveille et pour qui cela ne les vieilli absolument pas. 

A l’inverse j’ai aussi des copines de moins de 30 ans à qui cela ne va pas du tout…

J’ai même lu : « passé la quarantaine, préférez des couleurs nude et des textures satinées » : typiquement le genre d’affirmation qui me fait bondir ! 

Non écrivez plutôt : passé la quarantaine faites vous plaisir et portez quelque chose avec laquelle vous êtes à l’aise ! 

Pas trop de mascara / pas de mascara sous les yeux.

img_6303

Encore une affirmation avec laquelle je ne suis pas d’accord.

Et pourtant pour ma part quand je me maquille je déteste avoir trop de mascara sur les cils et je n’en mets jamais sur les cils inférieurs. Ceci dit même si cette affirmation correspond à mes goûts j’estime que ce n’est pas une règle de maquillage impérative.

Chacun doit faire comme il lui plait. Et je trouve que sur certaines filles, un maquillage des cils très chargés peut avoir néanmoins un très joli rendu.

Pas de fards à paupière flashy.

J’ai gardé le meilleur pour la fin.

J’ai lu récemment que c’était la pire erreur makeup que de porter du fard à paupières flashy «à moins d’être une barbie girl ».

Associer sa couleur de makeup à ses fringues ou accessoires serait « ringard ».

Une fois encore je dis NON ! 

Déjà j’ai trouvé hyper dégradant la façon dont cette partie de l’article était formulée.

Et je vous rassure, il est possible d’utiliser un fard flashy d’une couleur assortie à ses fringues sans pour autant finir comme une caricature de Barbie…

Le principal encore une fois c’est de faire quelque chose qui nous ressemble et avec laquelle on est à l’aise.

Pour ma part j’aime souvent assortir mon makeup à mes tenues, parfois dans des teintes neutres mais aussi parfois avec une couleur bien pop qui ressort.

Et pourtant je ne me voit pas comme une caricature de poupée Barbie.

*****************************

Le makeup est quelque chose de futile, qui nous fait nous sentir bien.

La société actuelle est pleine de cases dans lesquelles on voudrait nous faire entrer, sans place pour l’entre deux, pour l’originalité.

Cotez vous, soyez vous même, et s ça veut dire porter un fard à paupières orange vif pour aller avec votre nouveau sac à main, et bien faites le si ça vous éclate ! 

Je suis curieuse, quelle est votre vision des choses. Est ce que vous aussi ces « règles » de maquillage qu’on tente de nous imposer comme la norme ça vous fatigue ? 

Rendez vous en commentaires pour en discuter et n’hésitez pas à venir me partager les règles que vous trouvez absurdes ou au contraire celles qui ont du sens pour vous ! 

A bientôt 

So’

6 réflexions sur “Les « règles » de maquillages : celles que je valide et celles que je ne valide pas ! 

  1. katia5b dit :

    Coucou, je viens de lire ton article et je trouve qu’il est très intéressant.mais pourrais tu m’aider ? Je suis encore mineure et je commence tout juste a rentrer dans l’univers du make up et j’aimerais savoir ce que je pourrais mettre et qui ne ferais pas trop  » regardez moi! « 

    Aimé par 1 personne

    • So’MakeUp Blog dit :

      Hello, merci pour tes gentils mots 😊
      C’est un peu difficile de conseiller quelqu’un sans le voir/connaître 😅
      Mais je dirais qu’il est important de savoir adapter son makeup à la situation. Par exemple tu ne peux pas te maquiller pareil pour aller au lycée ou pour faire une soirée. Dans tous les cas mon conseil serait avant tout que tu sois à l’aise avec ce que tu portes.
      Il y a aussi la question d’éventuelles traces d’acné à camoufler par exemple si tu en as et que tu es mal à l’aise avec.
      Dans tous les cas le mieux est de commencer par des choses simples, qui ont un rendu naturel. Des textures poudre par exemple, en légèreté.
      Des fards assez neutres qui peuvent donner un joli regard tout en restant assez passe-partout. Je pense à une palette avec des teintes comme la Natural Nude de Too Faced par exemple.
      Pour ma part je ne me maquillais quasiment pas étant mineure. C’était une touche de mascara et parfois un peu de rouge à lèvre nude quand j’allais en cours.
      Par contre rien ne t’empêche de t’amuser chez toi avec le makeup, de tester pleins de choses. Et au fil du temps tu verras tu arriveras toute seule à déterminer ce qui te vas 😊

      J'aime

Répondre à So’MakeUp Blog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s